Manque de rentabilité

Rémi, propriétaire d'une petite entreprise de transport de messagerie, rencontre des problème sur la rentabilité de son établissement, nous l'avons accompagné et exposons ici l'étude de son cas.

Activité : Transport messagerie

Statut juridique : Entreprise Individuelle

Effectif : 1  Rémi, l’exploitant 

Chiffre d’affaires annuel : environ 125 000 €

Etat des lieux :

·    ·   Rémi  a facturé seulement 15% de ses courses  juste à l'équilibre, ne sachant pas précisément où se trouve son seuil de rentabilité.

    · Depuis 2 ans, Rémi se dégage un salaire très inférieur au SMIC 

·   ·  3 clients assurent 88% du chiffre d'affaires

 · Aucune action commerciale n'est réalisée au sein de son entreprise

Problématiques :

REMI a le sentiment de faire énormément d'heures, de kilomètres pour peu de rentabilité.  

Notre intervention : 

Pour permettre à REMI de se rémunérer :

Sur tableur, nous avons créé un outil simple pour calculer à chaque devis la rentabilité attendue. REMI n'a qu'à renseigner les éléments qui constituent la course :  la distance, les frais de péages.... et, le coût au km et les charges fixes sont calculées automatiquement. Seul le prix du carburant est à renseigner chaque jour, compte-tenu de sa variation. Ainsi, il peut affiner sa décision quant au prix de vente à proposer, voire même pour refuser une course.

Cet outil permet  également à REMI de visualiser une estimation de sa rémunération nette dégagée sur la course. Une indication par couleur lui rappelle si celle-ci est en ligne avec les objectifs qu'il s'est fixé.

De plus, il lui est aussi indiqué le prix de vente minimum pour ne pas perdre d'argent sur la course.

Pour ne plus facturer à perte et améliorer la rentabilité : 

Notre tableur comporte un second volet qui traite la facturation dans lequel REMI peut savoir en temps réel où en est sont résultat et sa trésorerie.

··      Nous faisons le point tous les 3 mois :

Au cours de ces entretiens, nous voyons ensemble les actions commerciales à entreprendre et tirons conclusion de celles achevées.

 Bilan après 1 an : 

Le prix des courses se corrige petit à petit, car cela ne peut pas se faire du jour au lendemain, sous peine de perdre les clients habituels qui ne comprendraient pas une variation trop brusque du prix de facturation. Après 12 mois, on constate que seules 28% des courses sont faites à pertes. Ceci a eu pour conséquence d'accroître le résultat de 16% à chiffre d'affaires équivalent.

Grâce aux actions commerciales que nous avons mis en place, REMI a trouvé quelques (petits) clients qui devraient générée 5 à 7% de chiffre d'affaires de plus sur une année pleine avec une honnête rentabilité.

La rémunération de REMI a augmentée de 25%. Celle-ci est encore inférieure à l'objectif fixé compte tenu des heures de travail, mais d'ici quelques mois les objectifs seront atteints.